Fabrication d’un couteau en plate semelle par forge :

Materiel : Enclume, marteaux, tenailles, ponceuse, scie à ruban, polissoir, papier abrasif, lime etc…

Travail à chaud (forge) : Découpe au burin et mise en forme du morceau d’acier à la longueur souhaitée, formation ensuite de la pointe, du ricasso du manche et du tranchant par forgeage.

Recuit de détente dans la cendre

Emouture à la ponceuse, perçage des trous pour le manche.

Normalisation

Trempe à l’huile sélective ou intégrale

Revenu au jaune paille

Ponçage, polissage et affûtage de la lame

Ajustage des futurs plaquettes à l’aide de la scie à ruban et de la ponceuse.

Une fois les plaquettes ajustées au couteau, collage à l’époxy bi composant et matage des rivets au marteau à boule, de cette manière les plaquettes ne peuvent pas bouger du manche !

Ponçage du manche jusqu’au 600 polissage sur la frotte en coton et passage à l’huile de lin.

 

Par enlèvement de matière, la méthode est la même sauf que le travail de mise en forme de la lame est effectué à froid avec une disqueuse et la ponceuse à bande.

 

Fabrication des étuis en cuir.

Matériel Alêne, abat carre, aiguille, rainette, polisseur de tranche, dremel sur colonne etc…

Dessin d’un patron de l’étui.

Découpe au cutter du cuir.

Teinture.

Couture.

Cirage de l’ensemble.